mdress  M Dress: une robe téléphone

Pour les femmes qui ne souhaitent pas s’encombrer d’un sac où ranger leur téléphone portable, l’entreprise londonienne d’ »habillement technologique » CuteCircuit a créé la M-Dress, la « robe téléphone portable ».

La petite robe noire M-Dress, en jersey de soie, est dotée de circuits souples et d’un logiciel de reconnaissance des gestes.

« Lorsque la robe sonne, le simple geste d’approcher votre main de l’oreille permet au capteur de décrocher, et lorsque la conversation est terminée, le geste de baisser la main coupe la communication », explique CuteCircuit.com.

Le blog high-tech Gizmodo a donné son point de vue sur le produit, le 19 ao^ut: « Les gadggets électroniques qui s’enfilent n’ont rien de nouveau, mais c’est la première fois qu’un gadget de ce type ne vous fait pas passer pour le dernier des idiots.

La M-Dress n’est pas parfaite, mais ce pourrait bien être la première fois que vous pouvez ‘porter’ un téléphone sur vous sans déclencher l’hilarité de la salle. »

« Il n’y a pas d’écran ni d’interface d’aucune sorte, donc vous ne savez pas qui appelle. De plus, vous ne pouvez pas composer de numéro.

Vous pouvez seulement pré-programmer un seul numéro. Nous vous conseillons de choisir celui de l’opérateur, qui peut ensuite vous transférer vers le numéro que vous voulez.

Vous aurez seulement besoin de garder votre téléphone portable avec vous pour avoir tous vos numéros », recommande PopSci, le site de la revue Popular Science.

La M-Dress n’est pas encore sur le marché, mais le site internet de l’entreprise explique comment elle fonctionne avec votre carte SIM.

Selon le site scientifique ScienceDaily, les vêtements pourraient bient^ot faire fonctionner les téléphones portables, ordinateurs portables et autres appareils électroniques, à en croire les chercheurs de la School of Electronic and Computer Science (ECS) de l’Université de Southampton.

Ces derniers développent en effet « des processus d’impression rapide et des encres imprimées actives pour créer un film récoltant l’énergie, dans les textiles ».

Le but est de générer « de l’énergie à partir de la facon dont les gens bougent, et ensuite d’appliquer un film récoltant l’énergie sur les vêtements qu’ils portent ou les matériaux qui les entourent », a déclaré Steve Beeby, chercheur du Systems Design Group de l’ECS.

« Nous allons générer des niveaux utiles d’énergie qui seront récoltés par les films dans les textiles. Les deux grands défis dans les tissus intelligents sont l’approvisionnement en énergie, et la survie au lavage. »

Le projet de développement de ces tissus énergétiques, dirigé par Steve Beeby, doit commencer en octobre et continuer jusqu’en 2015.

Source: AFPrelaxnews